La sécurité anti-intrusion

Préalablement à l’installation d’un système de sécurité anti-intrusion, il faudrait étudier l’environnement de la maison, ses accès, ses points névralgiques, les passages obligés, les pièces et objets à protéger en priorité, la résistance des ouvertures (portes, fenêtres, baies vitrées volets roulants, portes de garage …) mais également les coutumes et habitudes des résidents de sorte à mettre en place un système d’alarme ou de sécurité adapté à leur mode de vie. 

Les principes de la sécurité anti-intrusion :

On ne protège pas une maison ou un appartement comme on protégerait une banque ou un local professionnel. Pour cette raison, l’approche de la plupart des professionnels de la sécurité n’est pas toujours adaptée aux particuliers. En effet, l’objectif de ces derniers n’est pas d’empêcher à tout prix l’intrusion, mais de réduire les risques, de dissuader les cambrioleurs et retarder l’effraction. La résistance des systèmes de fermeture des portes (serrure renforcée, blindage …) est donc la priorité dans ces cas de figure mais le coût peut en dissuader plus d’un.

Une chaine de protection et de sécurité anti-intrusion efficace est constituée des quatre maillons principaux suivants:

  • Détection
  • Dissuasion
  • Réaction
  • Supervision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *