Home Center Lite La connexion à distance

L’application pour Iphone, Android ou Ipad vous permet d’accéder à distance à votre box Fibaro. Ce qui vous permet de contrôler à distance votre domotique et contrôler vos volets ou stores. Cette procédure est très utile dans le cas ou vous n’avez pas d’adresse IP fixe.

Création d’un compte :

La première étape consiste à créer un compte sur le portail Fibaro, pour cela vous devez vous connecter à la page suivante : https://home.fibaro.com

Cliquez sur le bouton register.

Renseignez votre compte.

Lorsque vous aurez validé une nouvelle fenêtre va apparaître dans laquelle vous devrez renseigner le numéro de série et l’adresse MAC qui se trouve sous votre Home Center Lite.

Maintenant vous pouvez aller sur l’application de votre Iphone que vous aurez précédemment installé cliquez sur le bouton de configuration.

Dans la partie Remote acceess sauvegardez le login et password précédemment enregistré sur le site de Fibaro.

Voilà vous pouvez maintenant accéder à votre Home Center Lite à distance.

Comment choisir une caméra IP?

La vidéosurveillance constitue un bon complément d’une centrale d’alarme et d’un systéme de contrôle d’accès. L’installation de caméra IP à l’interieur comme à l’extérieur devient de plus en plus courante. Les raisons à cela sont que les prix ont énormément baissé et que les technologies permettent de mettre en oeuvre des fonctionnalités très avancés.

Les usages que nous pouvons faire d’un système de vidéosurveillance peuvent être très différents d’une maison à l’autre. La fonction de surveillance à distance et de levée de doute est souvent complétée par une communication visuelle à distance ou des fonctions d’agrément permettent, par exemple, de vérifier que les enfants sont rentrés de l’école ou de voir le temps qu’il fait au dessus de votre résidence secondaire.

La premiére question à se poser pour choisir une caméra IP est: est-elle destinée à  une utilisation intérieur ou extérieur? Les caméras IP intérieurs sont généralement moins cher et plus compacts. Les caméras IP pour extérieur sont plus résistants aux intempéries et aux conditions climatiques les plus rudes.

Ensuite vous devriez choisir le mpode connectivité de la caméra IP: filaire ou sans fil. L’avantage des caméras IP sans fil est qu’elle peuvent être connectées au réseau par cable éthernet ou par wifi. Toutes les caméras IP sans fil disponible sur notre site sont doté d’un port ethernet et peuvent donc fonctionner en mode filaire.

L’avantage des caméras IP est qu’elles stockent les images sur internet. Vous pouvez donc y accéder depuis n’importe quel endroit à condition de disposer d’une connection à internet. Vous pouvez également enregistrer le flux vidéo et le visionner plus tard.

Autre élément important dans le choix d’une caméra IP, la vision nocturne. Le rendu des images de caméra IP la nuit est très variable d’une caméra IP à l’autre. Les caméras IP ne disposant pas d’un systéme de vision nocturne tel que la vision par infrarouge ne pourront ni détecter des mouvements ni produire des photos discernables. De plus, plus le nombre de LED infrarouge est important plus l’image sera de qualité.

Découvrez l’ensemble de nos caméras sur la rubrique caméra IP.

Zibase simuler une présence en votre absence

Avant le départ en vacance je me suis dit qu’il serait intéressante de présenter un petit tuto sur la meilleur méthode d’allumer et d’éteindre mes lampes ou comment fermer mon store sur mesure Lyon en mon absence.

Matériel : Zibase pro et un actionneur.

Temps : 1/2 heure

Niveaux : Débutant

Nos maisons ou appartements sont de vrai cible pendant nos vacances, pour ne pas avoir de mauvaises surprises à notre retour il est préférable de bien préparer notre habitation.

Pour cela il y a quelques précaution nécessaire à prendre.

Fermez fenêtre et volets, surtout si vous en avez qui donnent sur l’arrière de la maison !
Fermez à clé les portails et portillons
Ne gardez pas vos bijoux et autres objets de valeur tous ensemble dans la chambre ou la salle de bain…
Ne laissez pas les clés de la seconde voiture familiale à portée de main dans l’entrée…
Prévenez vos voisins de votre absence
Et le point que nous allons aborder aujourd’hui : simuler votre présence

Programmation de la Zibase :

Cela passe par deux phases qui sont l’allumage de la lampe ou des lampes et une phase d’extinction des lampes.

Voici le scénario pour l’allumage des lampes

STIMULI

Pour enclencher le scénario j’ai utilisé la fonction d’événement temporel et j’ai sélectionné « Coucher du soleil ».

ACTIONS

Vous pouvez constater que dans mon exemple il y a deux lampes et que l’allumage est décalé de quelques secondes, je trouve que c’est plus agréable plutôt que tous l’assume d’un coup.

Scénario pour éteindre les lampes

STIMULI

Pour activer le scénario j’ai à nouveau utilisé l’événement temporel, mais ce coup si j’ai utilisé un Calendrier pour éteindre la lampe à heure fixe tout les jours.

ACTIONS

Comme pour l’allumage j’ai décalé l’extinction des lampes de quelques secondes, toujours pour une notion de confort. (ceci n’est qu’une histoire de gout)

CONCLUSIONS

Voilà, il ne vous reste plus qu’a vous amuser allumer et éteindre vos lampes à votre guise pour simuler votre présence ou pour votre confort. Même si cela n’a pas une grosse force de dissuasion, je pense qu’un voleur qui aperçoit de la lumière dans une maison va toujours hésiter avant d’entrer. Vous pourrez par la suite ajouter quelques détecteurs et une sirène pour faire un système d’alarme, mais cela fera partie d’un autre tuto.

Merci à Rhone Alpes Store

N’hésitez pas à laisser un commentaire.

La dissuasion

Le plus efficace et le plus commun des moyens de dissuasion reste l’installation d’une sirène anti-intrusion. La puissance de cette sirène étant limités par la réglementation, elle est très souvent accompagnée par un flash lumineux.

La dissuasion :

                Avant même de détecter une tentative d’effraction, le moyen le plus sûr de s’en protéger est de dissuader les cambrioleurs. Le moyen le plus efficace pour cela est de simuler la présence lorsque votre logement est inoccupé en déclenchant des séries d’éclairages, de volets roulants ou de musique de manière aléatoire. Une autre mesure dissuasive consiste à signaler à travers des autocollants ou des panneaux que l’habitation est sous vidéosurveillance ou sous systéme de sécurité anti-intrusion.

                Si d’aventure un individu tente de s’introduire, il faut essayer de le dissuader le plus tôt possible.  Sachant que les intrus apprécient le calme et l’obscurité, de simples détecteurs de présence couplé à un éclairage peuvent surprendre et dissuader les cambrioleurs.

Allier alarme maison sans fil et domotique

L’alarme maison sans fil

L’alarme maison sans fil compte parmi les systèmes de sécurité les plus performants sur le marché. Sa facilité d’ installation et d’utilisation rend l’alarme maison sans fil un choix privilégié pour ses utilisateurs. Vous pouvez installer l’alarme maison sans fil à n’importe quel endroit de votre maison, son installation peut vous éviter les encombrements des câbles qui gênent quelques fois le regard. L’alarme sans fil donne plutôt plus d’esthétique à la maison. Facile à installer, vous pouvez faire vous-même l’installation d’une alarme maison sans fil, mais il faudra prendre quelque précaution pour qu’elle soit bien efficace. Vérifiez bien que tous les détecteurs sont bien placés et peuvent communiquer en permanent avec la centrale d’alarme. En cas de déménagement, le démontage d’une alarme sans fil est plus facile que son installation.Une maison disposée d’un système d’alarme sans fil est toujours une maison bien protégée, si vous êtes chez vous ou à l’extérieur, vous pouvez avoir en permanence l’assurance de la sécurité, et être prévenu si quelque chose pouvait se passer dans la maison ou ses alentours. Une alarme maison sans fil de base est composé d’une centrale d’alarme, des détecteurs (détecteur de mouvement, détecteur d’incendie, détecteur d’ouverture), d’une télécommande ou encore d’un clavier et d’une sirène. L’avantage de l’alarme maison sans fil est qu’elle est flexible et qu’on peut très bien allier alarme maison et domotique.

L’alarme maison domotique

L’alarme maison domotique est une alarme qui permet l’automatisation d’un ensemble de tâches dans une maison. Elle se réalise grâce à des techniques d’informatiques et de télécommunications. Elle est commandée par une centrale. Tous les matériels se relient à cette centrale. L’alarme domotique constitue par conséquent un petit réseau interne qui se gère seulement par des simples logiciels installés dans la centrale. Les tâches à automatiser sont nombreuses notamment le pilotage des systèmes électro-domestiques : ouverture et fermeture des volets roulants ou des portes ; commande des lumières, des détecteurs (activation ou désactivation), des cafetières ou théières (mise en marche), de la télévision (marche et arrêt) et bien d’autres encore. L’alarme maison domotique assure les fonctions basiques d’une alarme. Toutefois, en plus, elle améliore la vie au quotidien de son utilisateur grâce à ses diverses automatisations. Elle apporte une sécurité plus importante que celle des autres systèmes. En effet, le nombre de capteurs qu’elle utilise est illimité. L’alarme domotique offre une protection continue. Elle est compatible avec les autres alarmes telles que les alarmes incendies, les alarmes anti-intrusions ou encore les alarmes à gaz. Le paramétrage ou le fonctionnement de l’alarme domotique est réalisé par l’usager lui-même. A cet effet, il établit des scénarios avant l’utilisation de l’alarme. L’alarme domotique enregistre, programme et lance automatiquement ces scénarios. Ces derniers précisent l’heure exacte quand l’action doit déclencher, sa nature et l’appareil concerné. En ce qui concerne son installation, les scénarios sont établis par le propriétaire, mais sa mise en place doit faire l’objet d’une intervention d’un professionnel afin que toutes les options de l’alarme fonctionnent correctement.

La sécurité anti-intrusion

Préalablement à l’installation d’un système de sécurité anti-intrusion, il faudrait étudier l’environnement de la maison, ses accès, ses points névralgiques, les passages obligés, les pièces et objets à protéger en priorité, la résistance des ouvertures (portes, fenêtres, baies vitrées volets roulants, portes de garage …) mais également les coutumes et habitudes des résidents de sorte à mettre en place un système d’alarme ou de sécurité adapté à leur mode de vie. 

Les principes de la sécurité anti-intrusion :

On ne protège pas une maison ou un appartement comme on protégerait une banque ou un local professionnel. Pour cette raison, l’approche de la plupart des professionnels de la sécurité n’est pas toujours adaptée aux particuliers. En effet, l’objectif de ces derniers n’est pas d’empêcher à tout prix l’intrusion, mais de réduire les risques, de dissuader les cambrioleurs et retarder l’effraction. La résistance des systèmes de fermeture des portes (serrure renforcée, blindage …) est donc la priorité dans ces cas de figure mais le coût peut en dissuader plus d’un.

Une chaine de protection et de sécurité anti-intrusion efficace est constituée des quatre maillons principaux suivants:

  • Détection
  • Dissuasion
  • Réaction
  • Supervision

Z-Wave : Le nouveau protocole domotique sans fil

Le protocole Z-Wave rend votre maison plus intelligente !

Le Z-Wave est l’un des plus récent protocoles de communication en domotique. Il permet à tous les appareils électriques et électroniques de votre maison de communiquer, d’être commandés à distance, de réagir de maniére intelligente à des situations prévues. Il ‘agit de la programmation domotique appelée également scénario domotique. Ce protocole utilise la fréquence radio 868,4 MHz capable de pénétrer les murs et plafonds. Les modules Z-Wave peuvent être intégrées à votre installation électrique existante, vous permettant ainsi de contrôler le chauffage,la climatisation, l’éclairage, les rideaux/volets/stores, ou les appareils électroménagers.

Les modules Z-Wave peuvent être de plusieurs types:

  • Micromodules: S’insérant dans les boitiers d’encastrement (derriére un interupteur) ou dans le tableau électrique, il permettent de commuter ou varier des charges sans perdre la fonction de l’interrupteur. Il est désormais possible, contrairement à la plupart des protocoles domotiques de commander des éclairages à distance tout en gardant l’usage de l’interrupteur.
  • Modules sur prise: Ces modules se branchent directement sur une prise électrique et permettent de commander les charges électriques qui y sont branchées. Il existe différents types de modules pour prise. Des prises commutateurs, variateurs, avec ou sans mesure de consommation.
  • Capteurs: Il existe différents types de capteurs sans fil, alimentés sur piles capables d’interagir avec les autres modules Z-Wave.

Le Z-Wave intègre tous vos appareils électriques et électroniques dans un réseau sans fil unique, sans programmation ni installation particulière. Meme les appareils non compatibles Z-Wave peuvent le devenir en leur associant un module Z-Wave dédié. En quelques secondes seulement, vous pourrez intégrer donc tous les modules Z-wave et les contrôler via un contrôleur, une application Smartphone, un navigateur internet ou une télécommande dédiée. Grace à ces applications avancés, vous pouvez donc consulter et commander les appareils de votre maison même lorsque vous ête absents.

Il existe plus de 160 fabricants de modules Z-Wave à travers le monde, tous réunis au sein de la Z-Wave alliance, ce qui assure l’inter compatibilité des modules même issus de différents fabricants.

Avantages du Z-Wave :

  • Le Z-Wave est simple : Tous les modules Z-Wave sont facilement intégrable au réseau Z-Wave, ils peuvent étre configurés en moins d’une minute.
  • Le Z-Wave est modulaire : Il vous permet de personnaliser votre installation, de la faire évoluer selon vos besoins en ajoutant ou supprimant des modules du réseau.
  • Le Z-Wave est abordable : Contrairement aux protocoles propriétaires très couteux et offrant des possibilités limités, le Z-Wave est complètement personnalisable et ne nécessite pas d’intervention d’un professionnel.
  • Le Z-Wave est puissant : Il utilise la technique de réseau maillé qui permet à chaque module de rediffuser le message Z-Wave afin d’en étendre la portée. Chaque module esclave ayant reçu un ordre envoyé au contrôleur un accusé de réception, ce qui assure la fiabilité de l’installation.
  • Le Z-Wave est intelligent : Les Modules Z-Wave fonctionnent « en équipe ». En ouvrant la porte du garage par exemple, la lumière s’allume, le chauffage se met en marche, les rideaux s’ouvrent … A vous de créer le scénario correspondant à vos besoins.

Le Z-Wave reste aujourd’hui le protocole domotique sans fil le plus abouti. De nouveaux modules domotique Z-Wave  arrivent sur le marché tous les mois.                                                                                                                                          

Les detecteurs

Un détecteur est un dispositif capable de détecter un changement d’état physique, magnétique ou thermique.  On distingue deux types de détecteurs. Les détecteurs périmétriques et détecteurs volumétriques.

Détecteurs périmétriques:

Détecteur d’ouverture de porte ou de fenêtre : Protège le périmètre de la maison en signalant l’ouverture de ses accès (porte et fenêtres). Posé en saillie, il est constitué d’une partie métallique collée au seuil de la porte (partie fixe) et d’un aimant fixé sur la partie mobile de la porte ou de la fenêtre. Lors de l’ouverture de la porte ou de la fenêtre, le détecteur d’ouverture réagit au champ magnétique induit par l’éloignement de ces deux éléments.

Barrière infrarouge : Permet de protéger le périmètre intérieur ou extérieur de la maison ou les contours d’une propriété. Le système détecte le passage d’un individu par la coupure du faisceau infrarouge. Ce systéme est très peu utilisé du fait de complexité et du coût de son installation.

Détecteurs Volumétriques: 

Détecteur de présence ou détecteurs de mouvements : Détecte la présence d’un individu dans un espace donné. Les détecteurs de présence fonctionnent généralement selon deux technologies :

  • Détecteurs PIR : détectent la présence à travers le spectre de chaleur. En effet ces détecteur sont capable de déceler tout mouvement de corps chaud (ex : corps humain) émettant un rayonnement infrarouge.
  • Détecteurs à ondes hyperfréquences : Ces détecteurs fonctionnent sur le principe d’un radar. Ils émettent un rayonnement électro-magnétique hyperfréquence et analysent les variations du signal reçu.

Les détecteurs de présence ou détecteurs de mouvements peuvent aussi avoir une fonction en domotique en les configurant pour allumer une lumière ou déclencher un scénario lors de la détection d’une personne.

Pour une sécurité optimale, l’idéal serait de combiner des systémes de détection péri métriques et volumétriques. L‘objectif étant de détecter le maximum d’événements suspects tout en limitant les alertes intempestives.

LA DOMOTIQUE X10

Le protocole domotique X10 utilise les courants porteurs. Il s’agit concrètement d’un signal informatif de faible puissance et de fréquence 120 KHz envoyé a chaque passage à zero du signal du secteur et superposé à ce dernier. Aucun travaux ne sont nécessaires puisqu’il utilise le réseau électrique existant de votre logement.

La trame du signal domotique X10 est structurée avec une partie adresse et une partie commande envoyée à tous les récepteurs X10 en même temps. Seuls les récepteurs X10correctement adressés exécutent les ordres donnés. Les différents ordres envoyés peuvent être :

  • des ordres de type marche ou arrêt ;
  • des ordres de type variation de courant (var et dim);
  • des valeurs de températures issues de capteurs;
  • Des remontées de capteurs ou détecteurs de type détecteur de présence volumétriques, détecteur d’incendie, détecteurs d’ouverture de portes ou fenetres…

Le signal  X10 est constitué de paquets de 4 bits « house »  (code « maison » de A à P) suivis de 4 bits « unit » (code « unité » de 1 à 16) puis de 4 bits commande. Ce qui offre 256 possibilités d’adressage différentes pour chaque module X10.

Chaque signal est envoyé plusieurs fois pour pallier à d’éventuels échecs de transmission.

Les modules X10 sont très simples à programmer et présentent de nombreuses possibilités de modularité.

Comment bien choisir son système de vidéosurveillance ?

Comment bien choisir son système de vidéosurveillance ?

Il est important de bien choisir des caméras de surveillance compatibles avec ses besoins et ses exigences. Il en va de la sécurité de son entreprise et de son logement. Plusieurs critères sont donc à prendre en considération. D’autant plus que la technologie ne cesse d’évoluer, notamment avec le progrès en matière d’objet connecté. Les caméras de vidéosurveillance retransmettent des images réelles sur différents types de terminaux, même les Smartphones et les tablettes.

Le rôle des caméras de sécurité : dissuasives ou surveillances discrètes ?

Cette question permet de déterminer l’emplacement des systèmes de vidéosurveillance. Tout dépend également des circonstances et de nombreux autres facteurs. Avec les grands boîtiers, les gens ont conscience qu’ils sont surveillés. Ce choix offre l’avantage de réduire les risques de vol dans les boutiques et les supermarchés. En revanche, la forme en demi-sphère des caméras à dôme permet de surveiller les alentours sans éveiller les soupçons. Le forum sur la vidéosurveillance permet aussi d’avoir un retour d’expérience des autres utilisateurs.

L’utilisation des caméras : à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments ?

Avec les nouvelles caméras de surveillance, il est possible les installer autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le plus important est de considérer les difficultés de montage et les avantages de ce type d’installation. Avec la domotique , les parents peuvent ainsi veiller sur le bien-être et le confort de leurs enfants à distance. Ils peuvent aussi s’assurer de l’identité de ceux qui sonnent à la porte avant d’ouvrir. Pour les équipements à installer dehors, il faut tenir compte des changements climatiques et des environnements.

Les caméras de surveillance : quelle zone de couverture ?

Avant d’opter pour une Caméra IP , l’utilisateur doit déterminer sa zone de couverture. Dans ce cas, le meilleur moyen consiste à établir un plan de la surface. Cette technique permet de visualiser toute la zone visible avec le système de vidéosurveillance. Elle facilite également le choix de la qualité et de la quantité des équipements nécessaires. À noter qu’il est tout à fait possible de créer un réseau fiable et sécurisé entre tous les appareils.

Le système de vidéosurveillance : quelle qualité d’image attendue ?

La surface de la zone à surveiller facilite le choix de la résolution indispensable. Pour les grands espaces comme les supermarchés, il est préférable d’opter pour un appareil haut de gamme. Ce dernier garantit des images de qualité même en zoomant. Dans le cas des espaces de petite taille, les appareils ayant une faible résolution sont largement suffisants.

Les caméras de sécurité : quelles conditions d’éclairage ?

Pour identifier les caméras de sécurité adaptées aux conditions d’éclairage intérieur et extérieur, il est important d’effectuer des tests. À savoir que l’intensité de la lumière est soumise à une variation continue. Il existe une variété de technologies qui vous permettront de capturer des images utilisables dans diverses conditions d’éclairage. La technologie de filtrage de la lumière, comme les filtres infrarouges et les illuminateurs artificiels, peut amplifier ou réduire la quantité de lumière atteignant un capteur, créant ainsi des images plus claires le jour et la nuit.

forum sur la vidéosurveillance
Caméra IP
domotique